CzechEnglishFrenchGermanPolishRomanianSlovakUkrainian

FRANCE-UKRAINE

Association – Loi de 1901

Слава Україні! Героям слава!

J’AI BESOIN D’AIDE (MЕНІ ПОТРІБНА ДОПОМОГА)

JE PROPOSE UN HEBERGEMENT POUR DES REFUGIES UKRAINIENS

JE PROPOSE MON AIDE (Я ПРОПОНУЮ СВОЮ ДОПОМОГУ)

Le théâtre de Marioupol bombardé, sur lequel était écrit le mot « ENFANTS (ДЕТИ) » en russe

L’Ukraine cherche à savoir jeudi si le bombardement d’un théâtre où plusieurs centaines de civils se seraient réfugiés dans la ville assiégée de Marioupol avait fait des victimes, trois semaines exactement après le début de l’invasion russe.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a lui lancé un nouvel appel à l’aide aux Occidentaux, cette fois devant le Parlement allemand. « A Marioupol, l’aviation russe a sciemment lancé une bombe sur le Théâtre dramatique dans le centre ville. L’immeuble est détruit », a affirmé mercredi M. Zelensky. « Le nombre de morts n’est pas encore connu ». « Le monde doit finalement admettre que la Russie est devenue un Etat terroriste », a-t-il lancé.

La mairie de ce port stratégique sur la mer d’Azov a affirmé dans la nuit de mercredi à jeudi que « plus d’un millier » de personnes se trouvaient dans le théâtre. Un député, Sergui Tarouta, a lui indiqué sur Facebook, sans citer ses sources, que des gens sortaient vivant des décombres, l’abri sous le théâtre ayant tenu. Des responsables ukrainiens ont posté une photo semblant montrer ce bâtiment de trois étages en flammes et dévasté par une explosion.

C’est « une effroyable tragédie », a déclaré le maire Vadim Boïtchenko, accusant Moscou de se livrer à un « génocide » du peuple ukrainien. La société américaine de technologies spatiales Maxar Technologies, spécialisée dans l’imagerie satellite, a publié une photo du théâtre, prise lundi selon elle. Sur cette photo consultée par l’AFP, le mot « enfants » était écrit, en immenses lettres blanches et en russe, devant et derrière le bâtiment.

La Russie a affirmé ne pas avoir bombardé la ville, et que l’immeuble avait été détruit par le bataillon nationaliste ukrainien Azov. L’ONG Human Rights Watch (HRW) a indiqué manquer d’informations pour évaluer la situation à Marioupol. « Nous ne pouvons pas exclure la possibilité d’une cible militaire ukrainienne dans la zone du théâtre, mais nous savons que le théâtre abritait au moins 500 civils », a indiqué Belkis Wille, de HRW.

Plus de 2.100 personnes ont été tuées depuis le début de la guerre à Marioupol, selon les Ukrainiens. Des personnes ayant réussi à fuir la ville ces derniers jours pour Zaporojie, plus à l’ouest, ont raconté avoir fait fondre de la neige pour boire et cuire le peu de nourriture disponible sur des braseros. « Cela empirait de jour en jour. Nous étions sans électricité, sans eau, sans gaz, sans nourriture, on ne pouvait rien acheter nulle part », a indiqué à l’AFP une femme prénommée Darya.

Aide militaire massive à l’Ukraine

A Washington, répondant à une journaliste, le président américain Joe Biden a accusé son homologue russe Vladimir Poutine d’être « un criminel de guerre ». Des propos « inacceptables et impardonnables », a répliqué le Kremlin. Auparavant, M. Biden avait confirmé que son pays fournirait 800 millions de dollars de plus au titre de l’aide militaire à Kiev, soit une enveloppe d’un milliard de dollars en une semaine. Il a aussi indiqué que Washington allait aider l’Ukraine à se doter de systèmes de défense antiaérienne supplémentaires et de plus longue portée.

Le théâtre de Marioupol bombardé, sur lequel était écrit le mot « ENFANTS (ДЕТИ) » en russe

par | 17/03/2022 | 0 commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Lioudmila Mikhaïlovna Pavlitchenko

Lioudmila Mikhaïlovna Pavlitchenko

Lioudmila Mikhaïlovna Pavlitchenko (en ukrainien : Людмила Михайлівна Павліченко), née le 12 juillet 1916 et morte le 10 octobre 1974, est une tireuse d’élite soviétique de la Seconde Guerre mondiale. Créditée de 309 ennemis tués, elle est distinguée par le titre de Héroïne de l’Union soviétique.