FRANCE-UKRAINE

Bienvenue en Ukraine, en ukrainien : Україна (« Oukraïna »)

Hommage à Wassyl Slipak

par | 29/06/2020

Ce dimanche la communauté ukrainienne en France s’est rassemblée pour rendre hommage à Wassyl Slipak, chanteur de grand talent à l’Opéra de Paris, qui est parti au front dans le Donbass pour défendre l’intégrité territoriale et la souveraineté de l’Ukraine, sa Patrie, et qui a péri au front le 29 juin 2016.

A cette occasion, l’Ambassadeur d’Ukraine en France S.E.M. Oleh Shamshur s’est adressé à la communauté ukrainienne de France. Il a écrit:

Chers Amis,

Aujourd’hui, comme chaque année fin juin, nous rendons hommage à un Homme avec un grand H.

Wassyl Slipak, chanteur d’opéra mondialement connu à la voix unique, activiste et volontaire au front qui a défendu son pays jusqu’au dernier souffle.
Il a fait sa carrière en France et chantait sur la scène de l’Opéra National de Paris. Il était brillant et avait un grand avenir devant lui. Mais il n’a pas pu rester indifférent au sort de sa Patrie – l’Ukraine. Il est devenu activiste bénévole qui organisait des manifestations en soutien au Maïdan en France, en 2014. Il s’occupait de l’acheminement de l’aide humanitaire pour l’Ukraine. Et, en 2015, il s’est engagé comme volontaire pour défendre son pays natal contre l’agression russe, arme à la main. Il a été décoré de la Médaille du Courage et reçu le titre de Héros de l’Ukraine, à titre posthume.

Sa disparition en juin 2016 est une grande perte pour nous tous, pour la communauté ukrainienne en France dont il était devenu le leader spontané. Son énergie, son amitié, sa présence et sa voix nous manquent beaucoup. Aujourd’hui nous pouvons réaliser pleinement l’impact de son action, de sa personnalité… de sa mort.

Il y a deux, nous avons rendu hommage à Wassyl Slipak en attribuant son nom au Centre culturel de l’Ambassade d’Ukraine. La plaque installée à cette occasion pérennise son nom à Paris, ville ou son talent s’est révélé pleinement. Cette décision était prise par le Ministère des affaires étrangères de l’Ukraine à la suite de l’initiative lancée par l’association « A travers l’Europe » et relayée par les organisations ukrainiennes en France et que l’Ambassade a soutenue pleinement.

Sa belle voix sonnait souvent au Centre culturel de l’Ambassade d’Ukraine où il organisait des concerts caritatifs avec ses amis musiciens au profit des orphelins de la guerre en Ukraine. Chaque année, avant les restrictions sanitaires, nous rendions hommage à Wassyl Slipak par des événements culturels, surtout musicaux. Aujourd’hui nous nous sommes ressemblés pour évoquer son mémoire, partager les souvenirs, écouter la musique, écouter Wassyl chanter…

Mémoire éternelle, Gloire aux Héros !

wassyl-slipak-02.jpg

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Bortsch, la soupe de discorde entre Kiev et Moscou

Le Bortsch, la soupe de discorde entre Kiev et Moscou

Chef populaire en Ukraine, Ievguen Klopotenko est aujourd’hui au cœur d’une guerre avec la Russie, « la guerre du bortsch » qu’il a déclenchée en revendiquant la fameuse soupe à la base de betterave et choux comme patrimoine culturel de Kiev.

Lioudmila Mikhaïlovna Pavlitchenko

Lioudmila Mikhaïlovna Pavlitchenko

Lioudmila Mikhaïlovna Pavlitchenko (en ukrainien : Людмила Михайлівна Павліченко), née le 12 juillet 1916 et morte le 10 octobre 1974, est une tireuse d’élite soviétique de la Seconde Guerre mondiale. Créditée de 309 ennemis tués, elle est distinguée par le titre de Héroïne de l’Union soviétique.

France-Ukraine à huis clos

France-Ukraine à huis clos

Première de son groupe qualificatif à l’Euro 2020, l’Ukraine se retrouve dans le groupe C avec les Pays-Bas et l’Autriche. Placée dans le groupe F, l’Equipe de France a, quant à elle, hérité de l’Allemagne, championne du monde 2014, et du Portugal, champion d’Europe en titre.

Sergueï Loznitsa, l’intégrale

Sergueï Loznitsa, l’intégrale

En dépit de la grande cohérence formelle et thématique de l’œuvre, Sergueï Loznitsa échappe largement aux catégorisations et aux classements par sa façon de combiner les gestes de cinéma d’un film à l’autre. Il le fait en « héritier critique » de l’école russe et soviétique à laquelle il fut formé au sein l’Institut national de la cinématographie S. A. Guerassimov (VGIK).